Cela faisait un moment que l’envie de rouler sur circuit me titillait … mais comme toujours, je me trouvais des excuses pour ne pas me lancer. Pas d’équipement, pas de moto adaptée, pas le budget … et beaucoup un peu d’appréhension aussi je pense !

Alors quand Claudie, motarde depuis 2014 et créatrice du groupe Facebook “Motardes de Lyon et environs”, a proposé la journée roulage conseils sur circuit, réservée aux filles, et pour seulement 110,00€, je me suis dis que c’était le moment parfait pour me lancer !

Alors qu'est ce qu'une journée "Roulage conseils" ?

Cette journée a été organisée à Vaison Piste par Thierry BOYER, gérant de Central Team 33. Claudie, ayant déjà roulé sur piste avec lui auparavant, a eue envie de nous proposer l’expérience pour nous faire découvrir l’univers de la piste avec un encadrement professionnel.

L’objectif de ce type de journée, adaptée aux débutants : revoir les bases de la conduite moto à l’aide de différents ateliers et les appliquer ensuite sur circuit afin d’obtenir le plus de sensation tout en restant en sécurité.

Les préparatifs ...

La Moto : Ma première problématique a été : “ok, mais je vais rouler sur quoi ?”, car j’adore ma moto, mais en toute objectivité, elle n’est absolument pas adaptée à ce type de discipline. Alors la solution ? J’ai tout simplement loué, quelques jours avant, une moto directement auprès de Central Team 33 ! J’avais le choix entre une Triumph Street 675 (220,00 € la journée) et une Honda 250 CBR (120,00 € la journée). Étant donné que c’était ma première fois, j’ai opté pour la 250 et je ne l’ai pas regretté 😉

L’équipement : en ce qui concerne le casque intégral et les gants, j’avais déjà ce qu’il fallait. Pour les bottes, rien de plus simple, vive leboncoin ! J’ai trouvé une paire neuve pour seulement 40€. Pour la combinaison, ce fût un peu plus compliqué … en temps normal, il est également possible de louer une tenue complète, mais étant donné que la journée était réservée aux femmes, plus aucunes combinaisons en petite taille n’étaient disponibles … j’ai donc fait jouer les connaissances et j’ai pu me faire prêter une combinaison cuir, malheureusement beaucoup trop grande pour moi … j’ai donc également emmené mon blouson de moto en cuir coqué ainsi que mon pantalon en Kevlar dans lesquels je me sentais beaucoup plus à l’aise.

Déroulement de la journée

Après 2h de route depuis Lyon, nous sommes arrivés sur le circuit de Vaison Piste aux alentours de 8h. Café et collations nous attendaient, ainsi que le staff au complet.

19 nanas ont répondu présentes malgré les 40° annoncé ! Certaines ayant déjà fait de la piste, et d’autres, comme moi, totalement novices.

Après un briefing complet de la part de Thierry, avec l’explication du circuit, rappel de consignes de sécurité et déroulé du programme, nous nous sommes scindées en 2 groupes : les pistardes confirmées / et un groupe “Route”.

Le groupe "Route"

Le groupe des “pistardes” étant composé de filles ayant déjà roulé sur circuit et plutôt habituées (dont Claudie !), j’ai décidé d’intégrer le groupe “route” en espérant, je l’avoue, ne pas trop m’ennuyer …

Nous étions donc 7 nanas à partir sur un plateau, au milieu du circuit, ou différents parcours, balisé par des quilles, nous attendaient. Ici Thierry nous a ré expliqué les bases du pilotage … le regard, le freinage, la position … Tout y est passé ! Et nous avons repris des exercices basiques, mais au combien efficaces, sur la maîtrise de la moto.

Le top ? Toutes les filles, à part moi, ont pu rouler avec leurs propres motos … un réel avantage donc, pour mettre en application tous les conseils sur la route ensuite !

Slaloms, demi-tour, freinages … j’ai beau avoir 11 ans de permis, je me suis rendu compte à quel point je pouvais encore apprendre …

Chacune a évolué à son rythme, et Thierry nous a observées et conseillées individuellement tout au long des exercices.

Pendant que nous faisions les ateliers, l’autre groupe a pu profiter de la piste entièrement. Nous avons fonctionné en alternance tout au long de la journée et tout c’est très bien passé !

Une fois les exercices terminés sur le plateau, Thierry nous à emmené sur le circuit afin d’apprendre à anticiper un virage de la meilleur façon qu’il soit …

Grâce à des balises et les nombreux conseils sur le regard, la position, le point de corde, la trajectoire … nous nous sommes toutes lancées à passer ce virage au mieux.

Pause repas ...

Après une matinée intense en conseils et exercices sous la chaleur montante (heureusement, le staff avait prévu des litres d’eau pour nous !), nous avons toutes mangé ensemble le 12h. Des plateaux repas avait pu être commandés en amont par l’organisation et pour ma part, j’avais prévu mon petit pique-nique.

Un super moment d’échange où nous avons pu débriefer de nos sensations et faire plus ample connaissance entre nous toutes !

Le roulage sur circuit ...

Initiation à la sécurité routièreAprès le repas, et étant donné la chaleur écrasante du début d’après-midi, Thierry nous à rassemblé en intérieur afin de nous dispenser une petite formation rappel sur la sécurité routière et les fondamentaux.

Les bases revues en pratique, mais également en théorie !

Suite à cela, et après quelques derniers conseils, nous nous sommes toutes les 7 lancées sur le circuit.

Les premiers tours ont surtout été consacrés au repérage. Puis, une fois la piste intégrée, j’ai vraiment commencé à prendre du plaisir sur les courbes …

Nous avons pu rouler librement durant de longues minutes, toujours en alternance avec l’autre groupe, avec des pauses de 15 à 30 min entre chaque, nous permettant de nous désaltérer et de manger des collations prévus.

Au bout de quelques sessions, pour celles qui souhaitaient tenter, Thierry nous a expliqué les bonnes techniques pour déhancher et comment bien se positionner sur sa moto dans les courbes.

Le plaisir et les sensations ...

Avec tout ces nouveaux conseils à mettre en application, j’ai vraiment découvert les sensations de la piste, j’en ai même raclé mes cales pieds 😉

La CBR250 m’a offert ce qu’elle avait de meilleur, bien sûr, sur les accélérations j’ai senti ses limites par rapport aux autres motos qui m’accompagnait, mais une fois dans les virages, tout le plaisir était là !

Thierry nous a rejoint sur le circuit et, chacune à notre tour, nous à invité à le suivre pour suivre ses trajectoires et ses courbes. J’ai personnellement pris un plaisir fou à le suivre, je me suis concentrée sur lui, avec, du coup beaucoup moins d’appréhension en entrée de courbe et là j’ai réalisé que la moto … et bein elle peut vraiment se coucher ^^.

Fin de journée ...

J’ai ressenti les premiers signe de fatigue vers 16h30 pour ma part … Déconcentration, yeux qui brûlent, douleurs dorsales … le signal d’alarme pour me dire que la journée se terminait !

Nous nous sommes toutes arrêtées aux alentours de 17h, puis dernier petit debrief toutes ensembles auprès de Thierry et son staff.

Conclusion générale ? Malgré la chaleur importante et l’appréhension des premières heures, nous avons toutes été d’accord pour dire que la journée s’était merveilleusement bien déroulée et que nous avons profité à fond !

Un grand merci à Claudie de nous avoir permises de découvrir le circuit de cette façon là, également à Thierry et son staff pour cette super organisation, la pédagogie et la qualité de l’encadrement ainsi qu’au staff de Vaison Piste pour leur accueil.

J’ai désormais hâte de renouveler l’expérience et, je pense, sur une grosse cylindrée cette fois 😉

A savoir

Pour pouvoir rouler sur circuit à Vaison Piste, avec Central Team 33, il faut :

  • Le permis correspondant à la moto utilisée (selon gros cube ou pas)
  • Ou le Certificat Aptitude au Sport Moto (CASM), obligatoire pour prendre une licence compétition.
  • Âge minimum : selon moto utilisée.
    13 ans minimum avec le CASM.
  • La moto doit être adaptée au roulage circuit : à partir de 125cm3, parties en verre scotchées, rétro retirés ou rabattus, 95Db max.
  • Équipement complet : casque intégral et gants homologués, combinaison cuir ou pantalon et blouson associés + dorsale, une paire de bottes.

En savoir plus sur Thierry Boyer ...

Concessionnaire moto de 1991 à aujourd’hui, j’ai vendu ma plus grosse boutique en 2016 pour créer CENTRAL TEAM , j’ai juste gardé ma concession Triumph à Chalon sur Saône, et, en parallèle, même si je fais de la compétition moto depuis plus de 20 ans, je suis retourné à l’école pour apprendre le métier de formateur et obtenir le CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNEL,  CQP.

A ce jour je suis en cours  d’obtenir  le DEJEPS de formateur moto ( diplôme le plus élevé dans la spécialité) dans un parcours de VAE (validation de l’expérience)

Plus maintenant car je suis bien occupé à Vaison et c’est à côté de chez moi , mais je peux travailler partout si on me propose un truc qui me branche !

J’ai également acheté récemment une piste de kart ou je vais proposer des roulages pour les petits.

Je dirais que rouler en sécurité sur circuit (c’est-à-dire avec un encadrement de qualité, reconnu et sérieux) est une vrai opération de sécurité routière.

On sera beaucoup plus réactif en cas de danger sur la route, après un apprentissage du pilotage, et on roule de manière beaucoup plus raisonné une fois être allé se défouler sur une piste…

Ce n’est pas la moto qui est dangereuse, mais le manque de maîtrise !

Retouvez tous les renseignements ici :

Si vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à les laisser en commentaires ! 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici